back-home depression-dopamino-dependante

Dépression-Dopamino-Dépendante

Par le Docteur M EL AMEEN, Psychiatre et B. MARTIN, Psychologue.

Le Docteur Patrick LEMOÎNE, Psychiatre et Docteur en neurosciences a mis en évidence le fait qu’une carence en dopamine puisse être à l’origine d’une forme de « dépression dopamino-dépendante » : DDD.

La dopamine est un neurotransmetteur qui permet aux cellules du cerveau de communiquer entre elles.

Certains patients qui ne répondent pas aux traitements antidépresseurs classiques montrent par ailleurs quelques signes qui rappellent parfois le début de la maladie de Parkinson sans pour autant qu’une analyse ne la confirme.

Les autres éléments liés à la DDD sont :

-l’alternance de l’humeur de périodes « on/off »

-Patients ayant traversé une période de stress prolongé comme un surmenage ou un burn out.

-Grande agitation durant le sommeil.

-Alimentation pauvre en viande rouge.

Après avoir tenté d’intervenir avec un traitement anti parkinsonien agissant sur la dopamine, après quelques semaines de traitement, le Docteur LEMOINE s’apercoit que le traitement ne marche plus. Les récepteurs trop sollicités se mettent en veille.

Donc, Le Docteur avec son collègue Jacques Mouret ont l’idée de fournir le « précurseur » permettant à l’organisme de fabriquer de la dopamine, à savoir la L-Tyrosine (contre indiquée avec une prise concommitente de vitamine B6). Un recul d’une vingtaine d’années permet de dire que cette approche a pu être une excellente solution pour de nombreux patients.