back-home fibromyalgie

LA FIBROMYALGIE

Par Dr. Mohammed EL AMEEN, Médecin-Psychiatre

Quelles sont les avancées de la recherche sur la fibromyalgie ?

La fibromyalgie touche environ 1 à 3 % de la population et 2 à 3 millions de Français en seraient atteints. Sa répartition est très inégale : elle touche principalement les personnes vivant dans les pays occidentaux, en zone urbaine, et les femmes (80 %) entre 30 et 50 ans. Néanmoins, la fibromyalgie a également été diagnostiquée chez des enfants. Depuis quelques années, la recherche concernant la fibromyalgie progresse. Il a été démontré que c’était une maladie « réelle » non psycho-somatique et bien une maladie lié à un dysfonctionnement du système nerveux autonome et d’un dysfonctionnement du contrôle des douleurs. (Professeur Robert Gerwin, de l’Ecole de médecine John Hopkins (Baltimore).

Une équipe de chercheurs d’Albany aux USA, ont identifié un dysfonctionnement de ce shunt artério-veineux qui serait responsable des douleurs de la fibromyalgie. Ce dysfonctionnement du shunt envoie également des messages erronés à notre système nerveux central et les nerfs hypersensibilisés envoient à leur tour des signaux de douleur. Plusieurs d’autre Hypothèse sont évoquées ( choc émotionnel, Hérédité, déficit de la sérotonine..) ; L’IRM fonctionnelle du cerveau, les dosages glutamate et protéine ASIC3 révèlent ces dysfonctions mais ne constituent pas un marqueur fiable de la fibromyalgie.

Comment reconnaître la fibromyalgie ?

Difficile de trouver des critères objectifs car beaucoup des symptômes se retrouvent également dans d’autres maladies (rhumatisme articulaire, ostéoporose…). Dans la plupart des cas, le diagnostic se fait par élimination. Les critères de classification les plus couramment acceptés, élaborés en 1990 (“critères ACR 1990”) par le Collège américain de rhumatologie, définissent la fibromyalgie suivant la présence des points suivants :
– une douleur répandue sur tout le corps depuis plus de 3 mois et affectant l’ensemble des quatre quadrants du corps (les deux côtés, au-dessus et en dessous de la ceinture),
– au moins 11 points douloureux à la pression parmi 18 points définis (points de Yunus), bien que des douleurs puissent également exister à d’autres endroits du corps.
D’autres symptômes peuvent exister : ( des troubles du sommeil (85 à 90 %) comme l’apnée du sommeil,
asthénie, perte de libido, manque de concentration, perte de mémoires à court terme, une colite chronique ( 70 % des cas), des syndromes anxio-dépressifs (86 % des cas), migraines ou des maux de tête (40 à 50 %), des crampes menstruelles très douloureuses, douleurs vaginales et dyspareunie, des incontinences urinaires, acouphènes, bruxisme, déviation de mâchoire, occlusions dentaires)…

fibromyalgie

Comment soignons-nous la fibromyalgie à la clinique ?

Maladie mal comprise, la fibromyalgie a fait l’objet d’un nombre considérable de tentatives thérapeutiques souvent conclues par des échecs. Certes, certains médicaments ont été efficaces dans les essais mais il est difficile d’extrapoler les résultats, tant les symptômes sont variés d’une personne à l’autre. Ainsi, un traitement inopérant contre la douleur peut se révéler utile pour ses effets sur le sommeil ou la fatigue, et inversement.

• Médicaments le plus souvent prescrits :
– des antalgiques contre la douleur,
– des anti-dépresseurs,
– des anti-convulsivants.

• Techniques non médicamenteuses utilisées :
– la rééducation physique,
– les thérapies cognitives et comportementales qui ont montré leur efficacité sur la douleur, la fatigue et l’humeur,
– la relaxation ou l’hypnose,
– l’acupuncture.

Des liens utiles pour s’informer : 
L’Académie nationale de médecine recommande un test (questionnaire QIF) qui permet de mesurer l’impact de la fibromyalgie sur la qualité de vie quotidienne.
>> Le Centre national des associations de fibromyalgiques
>> La Société française de rhumatologie
>> L’Association Fibromyalgie France
Voire aussi : Les 100 symptômes de la fibromyalgie, par l’Association nationale Fibromyalgies SOS.

Sources Scientifiques :
Etude de Eric Guedj / Hopital de la Timone / Marseille. Lire L’étude
Harris RE et al., Dynamic levels of glutamate within the insula are associated with improvements in multiple pain domains in fibromyalgia, Arthritis Rheum. 2008 Mar;58(3):903-7.
Harris et al.Elevated insular glutamate in fibromyalgia is associated with experimental pain. Athritis Rheum 2009 Oct ; 60 (10) : 3146-52
Burnes LA et al., Enhanced muscle fatigue occurs in male but not female ASIC3-/- mice, Am J Physiol Regul Integr Comp Physiol. 2008 Apr;294(4):R1347-55. Epub 2008 Feb 27. Lire L’étude