back-home addiction-pathologie-duel

Les pathologies duelles

Par le Docteur Koriche C.

Il est à noter que depuis une décennie, on constate en clinique l’association de troubles mentaux avec des addictions diverses ; ces dernières étant elles-mêmes l’expression d’un continuum allant du comportement à la maladie révélant la rencontre d’un produit/comportement avec une personne dans un environnement ou contexte donné.

La fréquence est telle que l’on peut se poser plusieurs questions :

– est-ce que ce sont des troubles à l’étiopathogénie indépendante ?

– une cooccurrence des 2 troubles est-elle due à des causes iatrogènes ?

– l’apparition des troubles mentaux est-elle en lien avec l’effet psychotoxique du produit ?

– est-ce qu’il existe une vulnérabilité psychobiologique similaire aux troubles ?

– les troubles mentaux facilitent-ils l’apparition d’addictions ?

C’est ainsi que l évolution de l’observation clinique et de la pratique nous amène au double diagnostic (2 entités indépendantes comorbides) à la cooccurrence de deux troubles impliquant une nouvelle pathologie cliniquement différente des deux premières.

La présence comorbide d’un ou divers troubles psychiatriques et d’une ou plusieurs addictions chez un même patient avec l’apparition de nombreux processus synergiques entre les deux pathologies entraîne une modification des symptômes, une diminution de l’efficacité du traitement, une aggravation de l’état clinique et sa chronicisation.

Il s’agirait donc de pathologies duelles et non de deux pathologies individuelles impliquant ainsi une nouvelle approche clinique.